L'antenne CB mobile ML145 27MHz pour le 145MHz ...
Mythe ou réalité !

Voici une solution simple pour recycler une bonne vieille antenne mobile ML-145 pour le 27MHz en 5/8 pour le 145MHz (mobile ou fixe).

N’ayant pas pu trouver de littérature sur la théorie avec le dimensionnement des selfs pour accorder un fouet 5/8 d’onde (j’en suis un peu frustré d’ailleurs), je suis passé directement à la phase expérimentation.
Je me suis inspiré de schémas utilisant un autotransformateur et d’un autre utilisant une simple self.

Le démontage de l'antenne est simple : il suffit de dévisser le fouet du pied de l'antenne, pour que tout le pied se désolidarise.
Certain modèles sont montés en force et il faut un peu de vigueur pour sortir la self de la base.

Pour réaliser la 5/8, il suffit de modifier la self à la base de l'antenne puis d'intervenir sur la longueur du brin pour optimiser l'accord a la fréquence voulue (j'y reviendrais un peu plus loin).

Le diamètre du fil de la self d’origine de ma ML145 qui était du 0.75mm², me paraissait un peu juste pour une utilisation avec des mobiles pêchus comme l'IC-V8000 et ses 75W, bien que les essais fait avec une puissance 20W fussent concluants.

Du coup, au début de mes essais, j'ai pris le seul fil émaillé que j'avais : du 5mm² !!!
Je sais c'est gros, mais c'est le seul dont je disposais à l’époque, ce qui m’a permis de constater aussi de diamètre du fil utilisé était peu influant

Coté accord, la longueur du brin rayonnant mesure environ 1,29m et la longueur totale de l'antenne fait environ 1,37m, pour un ROS de 1.2.

Pour les essais j’y suis allé par tâtonnements sachant que pour une longueur de brin fixe la self influe sur la fréquence de fonctionnement : plus on augmente l’inductance (nombres de spires important) plus ont baisses la fréquence de résonnance de l’antenne, et a l’inverse plus on diminue l’inductance (nombres de spires faible) plus on augmente la fréquence de résonnance.

Premier essai :

Autotransformateur à spires non jointives : 5 spires entre le brin rayonnant et le point d'alimentation, puis 4 spires entre le point d'alimentation et la masse avec du 5mm² :


Cliquez sur l'image pour une grande résolution.

Résultat SWR = 1.3 à la fréquence de résonnance pour une longueur du brin rayonnant de 1m295 (la longueur du brin rayonnant étant mesurée à partir du coude à 90°la dernière spire la plus à gauche).

Deuxième essai :

Seulement 5 spires non jointives entre le brin rayonnant et le point d'alimentation avec du 1.5mm² :


Cliquez sur l'image pour une grande résolution.

Résultat SWR = 1.1 à la fréquence de résonnance pour une longueur du brin rayonnant 1m31. C'est le meilleur résultat de mes essais

Il y a juste un inconvénient à cette solution, c'est que l'antenne n'est plus en court-circuit, et rend le récepteur plus vulnérable à d’éventuelles décharges électrostatiques.
Cependant ce type d'antenne et quand même utilisé dans le commerce : j'ai démonté mon antenne magnétique Kathrein 5/8 et elle à aussi une simple self reliant l'âme du câble coaxial au fouet.

Troisième essai :

Autotransformateur à spires non jointives : 5 spires entre le brin rayonnant et le point d'alimentation, puis 4 spires entre le point d'alimentation et la masse avec du 1.5mm² :


Cliquez sur l'image pour une grande résolution.

Résultat SWR = 1.15 à la fréquence de résonnance pour une longueur du brin rayonnant de 1m278. Résultat plus qu'honorable ...

C'est la solution que j'ai retenue pour les 2 antennes que j'ai réalisé (celle de la station mobile d'Angélique F0FGD sur une embase magnétique, et une autre que j'utilise en fixe montée sur un capot d'alimentation percé sur mon toit), car elle permet de s'immuniser contre les problèmes d'électricité statique dans les fouets verticaux.

La longueur totale de cette antenne remontée fait 1m35.

Voici l'antenne avant son remontage final :


Cliquez sur l'image pour une grande résolution.